Écartez les dangers d’incendie à domicile

Toutes les 55 secondes, une maison est détruite par les flammes au Canada. En fait, les incendies se déclarent à domicile plus que partout ailleurs, sans doute parce que le confort et la sécurité que nous y retrouvons nous incitent à relâcher la garde. Malheureusement, c’est lorsque nous nous y attendons le moins qu’un incendie occasionne le plus de dommages. Alors préparez-vous dès maintenant avec des trucs de prévention incendies!


 

Cuisson

Les feux de cuisson sont la principale cause d’incendies et de blessures en découlant. En effet, l’inflammation de graisses ou d’huiles est à l’origine de 50 % des incendies de cuisine. Ces types d’incendie sont particulièrement destructeurs et se propagent très rapidement. Il ne suffit que de quelques secondes d’inattention devant le barbecue pour qu’une goutte d’huile enflammée ne provoque un incendie hors de contrôle.

  • Ne quittez jamais la cuisine lorsque vous utilisez le grilloir ou la surface de cuisson de votre cuisinière.
  • Ne quittez jamais la maison lorsque votre four est en marche.
  • Utilisez une minuterie et gardez une cuillère sous la main en guise d’aide-mémoire.
  • Ne portez pas de vêtements trop lâches.
  • Utilisez des gants isolants et non un linge à vaisselle.
  • Assurez-vous que la poignée des casseroles est tournée vers l’intérieur.
  • Assurez-vous que votre four est propre.
  • Utilisez des électroménagers qui s’éteignent automatiquement.
  • N’utilisez que des poêlons électriques ou des friteuses équipés d’un contrôle thermostatique.
  • Faites griller les aliments de 5 à 8 cm sous l’élément et placez une lèchefrite sous la grille (et non du papier aluminium).
  • Ne déplacez jamais une casserole en flammes.
  • Gardez un couvercle ou une lèchefrite sous la main pour étouffer un incendie de casserole, au besoin.

Cigarettes

La cigarette arrive au cinquième rang des causes d’incendie à domicile au Canada, mais elle est la principale responsable des décès découlant d’un incendie à l’échelle nationale et mondiale. Une cigarette oubliée ou des cendres peuvent se consumer à votre insu pendant des heures, produisant une fumée chargée de poisons mortels. En fait, dans ce type de situation, la plupart des décès sont davantage attribuables à l’inhalation de fumée qu’aux flammes.

  • Ne fumez pas dans la maison, ou à tout le moins, évitez de fumer dans les chambres.
  • Éteignez vos cigarettes dans l’eau avant de les jeter.
  • Ne laissez jamais une cigarette allumée sans surveillance dans un cendrier.
  • Utilisez des cendriers profonds et dotés d’un double rebord.
  • Placez des contenants remplis de sable à l’extérieur, loin des bâtiments, là où se rassemblent les fumeurs.
  • Gardez les briquets et les allumettes hors de la portée des enfants (des bambins de 18 mois ont déjà réussi à allumer des incendies avec un briquet)

Chandelles

Comme dans le cas des cigarettes, la plupart des incendies causés par des chandelles prennent naissance dans une chambre. Ils sont généralement provoqués par des chandelles laissées sans surveillance, soit par accident, soit parce que la personne s’est endormie.    

  • Utilisez des bougeoirs solides ininflammables, assez grands pour recueillir les coulées de cire.
  • Ne placez pas les chandelles près des fenêtres, des rideaux ou d’autres matières inflammables.
  • Ne laissez jamais des chandelles allumées dans des endroits où des enfants ou des animaux pourraient les renverser.
  • Ne laissez jamais des enfants ou des animaux seuls dans une pièce où des chandelles sont allumées.
  • Éteignez les chandelles lorsqu’elles atteignent 5 cm de la base.
  • Assurez-vous que la mèche ne dépasse pas 6,5 mm.
  • Ne marchez pas avec une chandelle allumée. Lors des pannes de courant, tenez la chandelle loin de vous. Méfiez-vous, car dans le noir, vous ne voyez pas où sont les matières inflammables.
  • N’utilisez jamais une chandelle pour allumer une lanterne ou un autre appareil à combustible, ou pour le voir de plus près.

Au Canada, aucune loi ne régit la qualité des chandelles, qui ne sont pas testées avant d’être mises en marché. Soyez prudent à l’achat de chandelles, évitez les modèles décorés de peinture ou de papier, ou agrémentés de garnitures ou de fleurs séchées, et vérifiez les bougeoirs tout aussi attentivement.

Chauffage d’appoint

La température baisse et il est tentant d’utiliser un chauffage d’appoint. Utilisez des appareils certifiés et gardez en tête qu’un appareil récent sera plus écoénergétique. Ne le laissez jamais fonctionner pendant votre absence, ne faites pas sécher des vêtements directement dessus, et ne le laissez pas à moins de 3 pieds d’objets inflammables.

Foyer

Il est important de faire examiner son foyer par un ramoneur certifié (pour plus d’informations et autres trucs, consultez notre guide de survie hivernal pour la maison).

Les multiprises 

Avec toutes les décorations de Noël et les fêtes à la maison, il faut parfois utiliser ses prises électriques au maximum. Attention de ne pas surcharger les prises, et de ne pas placer les multiprises sous des textiles ou tapis ou à des endroit où les cordes pourraient être coupées ou abîmées.

Sachez quoi faire en cas d’incendie

Pensez-y : plus d’un tiers des incendies à domicile (une des causes principales de réclamations à l’assurance habitation) surviennent dans des maisons qui ne sont pas munies de détecteurs de fumée. Assurez-vous que le vôtre est en bon état de marche. En fait, vous devriez en installer un à l’extérieur de toutes les chambres à coucher et à chaque étage. Visitez le site Web de Santé Canada pour en apprendre davantage sur les détecteurs et pour vous assurer que les vôtres sont en bon état.

Chaque maison devrait être équipée d’un extincteur, voire de plusieurs. Saviez-vous qu’il existe différentes catégories d’extincteurs, codés en fonction du type d’incendie qu’ils visent à combattre? Idéalement, vous devriez disposer d’un extincteur de catégorie BC dans la cuisine, de catégorie A dans le salon et de catégorie ABC dans le sous-sol et le garage. Plus le chiffre indiqué est élevé, plus l’extincteur est puissant, mais n’oubliez pas que tous les extincteurs ne sont conçus que pour éteindre des feux mineurs. Après avoir été utilisé, même très brièvement, l’extincteur doit être rechargé par un professionnel.

Le feu se répand rapidement et la plupart des décès surviennent entre 2 et 4 heures du matin. Préparez-vous dès maintenant en établissant un plan d’évacuation pour votre famille en cas d’incendie. Mettez-le en pratique au milieu de la nuit et sortez de la maison en rampant : ce sera une expérience que vos enfants ne sont pas prêts d’oublier!

Chantal Bibeau, Chef de prévention pour la ville de Laval, au Québec, nous fait part de son conseil le plus précieux : « De nombreuses personnes essaient d’éteindre elles-mêmes un incendie plutôt que d’appeler les pompiers. Les quelques minutes qu’il leur faut pour constater que l’incendie est hors de contrôle auraient parfois suffi pour nous permettre de sauver leur maison ou leur éviter des blessures graves. Il s’agit d’un service public payé par vos taxes et impôts, alors n’hésitez pas à vous en prévaloir! »